Visuel principal
Kristine Potter, Drying Out, 2015 © Kristine Potter

EXPOSITION BUT STILL IT TURNS

Du lundi 04 juillet 2022 Au dimanche 28 août 2022
- Salle d'exposition temporaire - rdc
Chapeau
L'exposition "But Still It Turns" (Et pourtant elle tourne) est proposée par les Rencontres de la Photographie d’Arles.
Corps
Curran Hatleberg, Lost Coast, 2014. © Curran Hatleberg
Curran Hatleberg, Lost Coast, 2014. © Curran Hatleberg
Curran Hatleberg, Lost Coast, 2014. © Curran Hatleberg

Exposition But Still It Turns 

Cette exposition présente une photographie du monde, de la vie telle qu'elle est - dans toute sa merveilleuse
complexité - au sein des États-Unis du XXIe siècle. Cette photographie est post-documentaire. Elle n'impose ni une opinion, ni une narration réductrice. Le fait qu'il n'y ait pas d'histoire est l'histoire.

Pour ces artistes, tout est en jeu et tout compte - il s’agit d’une liberté durement acquise, parfois déroutante, mais néanmoins authentique : une conscience de la vie et de son chant. L'infinie consanguinité du monde se trouve ici - chacun d'entre nous et tout ce qui nous entoure existent dans le présent.

Le titre de cette exposition, Et pourtant, elle tourne, s'inspire des mots que Galilée aurait marmonnés après
qu’il a été contraint d’abjurer sa théorie selon laquelle la Terre tourne autour du Soleil.

Avec les photographies de :
Emanuele Brutti, 1984 et Piergiorgio Casotti, 1972 
Richard Choi, 1982 
Curran Hatleberg, 1982 
Gregory Halpern, 1977 
Kristine Potter, 1977 
RaMell Ross, 1982 
Vanessa Winship, 1960 
Stanley Wolukau-Wanambwa, 1980

Commissaire de l’exposition : Paul Graham.

Informations pratiques

Les billets d'entrées ou pass (forfait toutes expositions ou forfait journée) sont à réserver sur le site des Rencontres d'Arles ou dans l'un de ces points de vente : au bureau du festival (34 rue du Docteur Fanton), place de la République, à l'Espace Van Gogh (place Félix Rey) ou à la Mécanique Générale (35 avenue Victor Hugo).

⚠️ Pas de billetterie au musée